L’AFMNB veut encourager la participation des citoyens à la réforme sur la gouvernance locale

Petit-Rocher, le 1er février 2021 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) fonde beaucoup d’espoir sur la réforme annoncée de la gouvernance locale. Et pour encourager la participation populaire, l’AFMNB lance aujourd’hui une campagne pour expliquer les différents enjeux entourant ce grand concept qu’est la gouvernance locale.


« Nous avons appelé notre campagne #ÇaMangeQuoiEnHiverUneMunicipalité parce que nous sommes convaincus que les gens de la province n’ont pas toute l’information nécessaire pour bien saisir l’urgence de la situation et pour prendre des positions éclairées, » explique Michel Soucy, maire d’Atholville et président de l’AFMNB. « Notre campagne amènera un éclairage simple, mais important sur des questions comme l’aménagement du territoire et le développement des régions. »


Les médias sociaux et le site web de l’AFMNB seront les outils privilégiés pour la campagne. Blogues, vidéos et capsules d’information permettront aux citoyens de la province de peaufiner leurs connaissances sur les municipalités et leur rôle, ainsi que sur les problématiques identifiées par l’Association dans le dossier de la gouvernance locale.


« Évidemment, nous allons faire la promotion des gouvernements municipaux – c’est une partie fondamentale de notre mandat. Et nous croyons sincèrement que la population de la province serait beaucoup mieux servie si l’ensemble du territoire était municipalisé. Pour nous, il s’agit de rectifier un déficit démocratique qui dure depuis très longtemps, mais il faut également que la réforme s’attaque à l’iniquité des capacités de développement qui existe entre les régions. Comme citoyens, ces iniquités ont des implications majeures pour notre développement socio-économique actuel et futur, » lance monsieur Soucy.


La campagne prend son envol aujourd’hui. L’AFMNB espère qu’elle pourra susciter une certaine curiosité chez les citoyens et qu’ils aient le goût de participer au débat.


« Cette réforme est une chance unique de transformer notre système de gouvernance locale pour que chaque région de la province puisse prospérer. Que l’on soit en milieu urbanisé ou en milieu rural, il est possible d’assurer une croissance tout en respectant les spécificités régionales. Nous avons besoin d’une réforme qui règle les problèmes de fiscalité municipale et qui se présente dans une forme souple où toutes les régions trouveront leur compte, » conclut le président de l’AFMNB.



À propos de l’AFMNB

L’AFMNB regroupe 50 municipalités francophones et bilingues, réparties dans six grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.


-30 -



Renseignements :

Frédérick Dion, directeur général

AFMNB

(506) 542-2622

afmnb@afmnb.org





702, rue principale, suite 9
Petit-Rocher, N.-B. E8J 1V1

506-542-2622

Soyez les premiers à être informés

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes nos communications dès leur publication.

© Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés. Créé par Peach Marketing.