L’AFMNB demande une application de la Loi sur les langues officielles en accord avec les communautés

Petit-Rocher, le 23 avril 2018 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) comparaitra aujourd’hui devant le comité sénatorial des langues officielles afin de proposer des améliorations à la Loi sur les langues officielles, notamment en ce qui a trait à la reconnaissance du rôle des municipalités en matière de langues officielles au Nouveau-Brunswick. « Le gouvernement fédéral nous dit qu’il va procéder à une révision de Loi dans la prochaine année. Il est temps de rapprocher la Loi des communautés en permettant que sa mise en œuvre se fasse selon les besoins des diverses communautés de langue minoritaire au pays, » explique Luc Desjardins, président de l’AFMNB. Afin d’illustrer son propos, le président Desjardins fait falloir que dans le domaine de l’immigration francophone, la communauté acadienne du Nouveau-Brunswick doit viser des cibles de 33 % de nouveaux arrivants francophones pour maintenir son poids démographique alors que pour d’autres communautés ailleurs au pays, les cibles sont de moins de 10 %. « Dans une telle situation, nous avons besoin que le gouvernement fédéral soit flexible dans ses actions et son aide, » lance monsieur Desjardins. « D’ailleurs, à ce chapitre, nos municipalités sont prêtes à faire preuve de leadership et à s’engager encore davantage, car nous savons que l’accueil d’immigrants francophones est un plus pour nous. C’est dans nos communautés que ces nouveaux arrivants vont s’établir. Nous aurons à mettre nos services en action pour les accueillir et les accompagner. Quand le gouvernement parle de mise en œuvre de la Loi sur les langues officielles, il doit aller vers les municipalités, vers les gens qui œuvrent sur le terrain. » Cette comparution de l’AFMNB au comité sénatorial des langues officielles s’inscrit dans les efforts que déploie l’association pour faire reconnaitre l’importance de la gouvernance locale et de ses municipalités membres. À propos de l’AFMNB L’AFMNB regroupe 50 municipalités francophones et bilingues, réparties dans six grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick. -30-

Renseignements : Frédérick Dion, directeur général AFMNB (506) 547-5252 direction@afmnb.org

702, rue principale, bureau 322
Petit-Rocher, N.-B. E8J 1V1

506-542-2622

Partenaires Gouvernementaux

Soyez les premiers à être informés

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes nos communications dès leur publication.

© Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés. Créé par Peach Marketing.