Réforme de la gouvernance locale dans le discours du Trône : l’AFMNB souhaite qu’on passe à l'action

Petit-Rocher, le 17 novembre 2020 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) accueille favorablement la volonté réaffirmée par la Province de mettre en œuvre une réforme de la gouvernance locale et de la fiscalité municipale.


Tel qu’énoncé dans le discours du Trône, les municipalités connaissent bien et font les frais des lacunes des structures de gouvernance actuelles et d’un système fiscal déficient. L’AFMNB souhaite ainsi que la réforme s’attaque aux problèmes de fond, soit le morcellement des structures sur le territoire, les iniquités relatives à l’impôt foncier entre les municipalités et les districts de services locaux (DSL) ainsi que les disparités financières entre les municipalités et les régions. Les changements à venir doivent s’appuyer sur les principes de Chances égales pour tous pour ultimement donner les bons outils à toutes les communautés afin qu’elles puissent assurer la qualité de vie de leurs concitoyens et jouer un rôle au niveau de leur développement socio-économique.


L’AFMNB aurait souhaité, par la même occasion, obtenir davantage de détails sur la réforme envisagée, mais assure de sa collaboration dans ce dossier d’envergure et de première importance pour l’avenir de la province. « Notre Association est certainement prête, et ce depuis longtemps, à mettre l’épaule à la roue afin de voir se concrétiser une réforme de la gouvernance locale et de la fiscalité municipale », a déclaré le maire d’Atholville et président de l’AFMNB, Michel Soucy.


D’ailleurs, bien que l’initiative de collaboration régionale de la région de Saint-Jean en matière de développement économique, mise en place plus tôt cette année, mérite d’être soulignée, l’AFMNB souhaite rappeler que les défis et les solutions de la région de Saint-Jean ne peuvent être répliqués à l’échelle de la province.


L’Association aurait aimé voir plus d’importance accordée au dossier de révision de la Loi sur les langues officielles et connaitre davantage les détails du processus de révision à venir. Cette loi-cadre est un fondement important sur lequel repose la cohésion sociale au Nouveau-Brunswick et le gouvernement doit chercher à la renforcer et à en valoriser les bienfaits.


À propos de l’AFMNB

L’AFMNB regroupe 50 municipalités francophones et bilingues, réparties dans six grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.


-30-


Renseignements :

Frédérick Dion, Directeur général

AFMNB

(506) 547-5252

direction@afmnb.org

702, rue principale, suite 9
Petit-Rocher, N.-B. E8J 1V1

506-542-2622

Partenaires Gouvernementaux

Soyez les premiers à être informés

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes nos communications dès leur publication.

© Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés. Créé par Peach Marketing.