L’AFMNB est préoccupée de la réaction des géants des services de télécom face aux régions rurales

Bathurst, le 23 août 2019 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) unit sa voix à celle de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et dénonce la réaction des grandes entreprises de télécommunications au pays de réduire ou réévaluer leurs investissements en matière de service Internet à large bande dans les collectivités rurales. Cette annonce vient à la suite de la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour limiter les hausses des tarifs.

Lors des consultations régionales de nos membres au printemps dernier, près d’une dizaine de municipalités ont partagé leurs défis et ceux de leurs résidents et entreprises pour la connectivité à Internet. « Il est primordial pour nos communautés rurales de ne pas creuser davantage l’écart avec les plus grands centres et d’assurer une qualité de vie respectable à nos résidents, nos entrepreneurs et collectivités. Les investissements en la matière sont nécessaires surtout dans ces communautés afin d’assurer qu’elles ne prennent pas de retard au niveau du développement économique ainsi que pour attirer et retenir des résidents. Nos entreprises locales comptent notamment sur l’accès à un réseau Internet fort et fiable pour soutenir leurs activités et assurer leur compétitivité », explique le maire de Petit-Rocher et président de l’AFMNB Luc Desjardins.

Dans ce contexte, l’AFMNB appuie les démarches de la FCM qui se tourne vers le gouvernement fédéral afin de s’assurer que les collectivités rurales, éloignées et nordiques du Canada continuent de prospérer en bénéficiant d’investissement dans le secteur des télécommunications pour une meilleure qualité de service en matière d’Internet à large bande.

Consultez le communiqué de presse de la FCM émis à cet effet : https://fcm.ca/fr/nouvelles-et-medias/communique/dirigeants-municipaux-ruraux-preoccupes-reductions-services-internet

À propos de l’AFMNB

L’AFMNB regroupe 50 municipalités francophones et bilingues, réparties dans six grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 300 000 personnes, soit plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick.

-30-

Renseignements :

Eugénie Boudreau, directrice générale par intérim

AFMNB

(506) 542-2622

afmnb@afmnb.org

702, rue principale, bureau 322
Petit-Rocher, N.-B. E8J 1V1

506-542-2622

Partenaires Gouvernementaux

Soyez les premiers à être informés

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes nos communications dès leur publication.

© Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés. Créé par Peach Marketing.