top of page

Budget provincial : L’AFMNB reste perplexe face aux prévisions du gouvernement

Petit-Rocher, le 21 mars 2023 – L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) accueille le budget provincial annoncé aujourd’hui avec un certain scepticisme. Ce dernier prévoit des investissements ciblés dans les secteurs de la santé, de la sécurité publique et de l’aide sociale, et il confirme certaines annonces effectuées dans les derniers mois dans le secteur du logement. Mais comme lors des budgets précédents, et bien que prévoyant un surplus de l’ordre de 40 millions de dollars, le gouvernement semble sous-estimer ses revenus afin d’engranger des surplus en fin d’année!


« Avec la période que nous vivons aujourd’hui, il aurait été opportun pour le gouvernement d’aider les gens du Nouveau-Brunswick avec ce qui les préoccupe le plus. Les restrictions budgétaires excessives des dernières années ont déjà entraîné des dommages, avec notamment la baisse du pouvoir d’achat, la fermeture d'entreprises et l'érosion des services aux citoyens », explique Yvon Godin, président de l’AFMMB. «On note bien une augmentation du budget lié à la santé et le logement, mais nous aurions souhaité en voir davantage pour que les investissements dans les infrastructures essentielles contribuent à la reprise économique.»


Au niveau des défis pressants auxquels les municipalités font face, l'AFMNB accueille favorablement les investissements supplémentaires destinés à la mise en œuvre du processus de réforme de la gouvernance locale. «Les sommes annoncées aujourd’hui ne permettront certainement pas de régler tous les problèmes que rencontrent les municipalités suite à la mise en œuvre de la réforme, mais elles permettront surement de les aider avec leurs besoins les plus urgents. Les municipalités ont plus que jamais besoin d’un nouveau cadre financier à long terme, qui sera seul garant d’une capacité accrue de livraison de services de qualité sur leur territoire», précise M. Godin. L’établissement d’une relance économique durable et résiliente pour la province dépendra de municipalités fortes, et l’AFMNB est convaincu qu’une réforme de la gouvernance locale bien financée est l’un des piliers sur lesquels nous pouvons bâtir cet avenir ensemble.


L’AFMNB est également soulagée de voir le gouvernement provincial investir enfin les sommes nécessaires dans l’entente bilatérale intégrée sur les infrastructures avec le gouvernement fédéral et consacrer plus de moyens pour accroitre la présence policière dans les communautés. «Plusieurs communautés ont exprimé dans un passé proche les inquiétudes de leurs citoyens et citoyennes par rapport à la faible visibilité policière sur leur territoire. Cette annonce vient répondre à ces préoccupations, nous espérons toutefois que cette facture ne se rendra pas jusqu’aux municipalités», conclut M. Godin.


À propos de l’AFMNB

L’AFMNB regroupe 31 municipalités francophones et bilingues, réparties dans six grandes régions qui s’étendent du nord-ouest au sud-est de la province. Nos municipalités membres représentent près de 390 000 personnes, soit plus de la moitié de la population du Nouveau-Brunswick.


- 30 -


Renseignements :

Michelle Barclay, directrice des politiques

AFMNB

(506) 542-2622 poste 2447

communications@afmnb.org

bottom of page